Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteActualitésChamp artistique
La machine à décerveler
samedi 31 octobre 2009
publié par Marc Lacreuse , Madeleine Abassade

La revue Cassandre -Horschamp n’a pas dit son dernier mot. En couverture de son numéro 79 qui vient de paraître, sur fond de ciel bleu où s’amoncellent des nuages, "La machine à décerveler" tente de la réduire au silence…

Cassandre/Horschamp résiste, les yeux grands ouverts sur le monde. Elle oppose sa force de résistance à l’immobilisme du conformisme, avec les outils du théâtre, de la danse, des arts plastiques, de la photographie, des marionnettes, de l’écriture, de la parole parfois joyeuse et toujours critique. Revue engagée, depuis une quinzaine d’années, dans la voie de l’Education populaire pour une transformation sociale.

Une pensée en mouvement

Revue politique et philosophique, qui a bien conscience que la culture ne s’arrête pas au seuls domaines de l’art, Cassandre/Horschamp ouvre ses colonnes aux acteurs de la vie sociale, aux chercheurs, à ceux des quartiers, des hôpitaux, et des prisons. De la ville à la campagne....

Cassandre/Horschamp est une agora exigeante, où se rencontrent celles et ceux qui, à la lumière des projecteurs parfois de la célébrité, ou aux interstices moins spectaculaire, ont choisi de ne pas perdre de vue la notion de collectivité. Elle invite à interroger la passivité, le suivisme, le manque d’initiative. Elle invite au débat politique, au partage des savoirs, à la controverse constructive.

Rappelons parmi les réunions publiques que Cassandra a organisées et organise , celle qui a eu lieu avec Edouard Glissant , dont “la pensée du monde” est si importante aujourd’hui , et le grand débat public organisé au Conservatoire National des Arts et Métiers avec l’ Office Civile de Réflexion sur l’Éducation Populaire ...

« Contre la machine à décerveler » numéro 79, automne 2009, extraits :

"Si nous en restons à la notion de résistance, nous risquons d’être cantonnés sur ses versants réactifs et oppositionnels, alors qu’en misant sur la créativité du mouvement, nous jouons sur un élan propositionnel. Ainsi, plutôt que de parler d’une force qui s’oppose à un mouvement, nous aimerions mieux parler du mouvement qui crée une force » Laboratoire d’innovation sociale par la recherche actions (article pages 56 et 57)

« Ce pourquoi on se bat, c’est le verbe. C’est ça le vrai combat, le combat qu’on gagne, pas celui où on se fait casser la gueule » Armand Gatti, auteur, homme de théâtre (entretiens et articles, avec aussi Jean-Jacques Hocquard de la Maison de l’Arbre, pages 14 à 22)

« Le grand risque d’une société d’individus, c’est de produire des individus passifs, infantiles, immatures (…) Il faut une réflexion critique. Dépendre de cadres collectifs à l’intérieur desquels on suit le mouvement sans se poser de questions à quelque chose de commode » Marcel Gauchet philosophe (entretien pages 7 à 11)

Cassandre/horschamp a réédité son numéro 63 « Éducation populaire. Avenir d’une utopie » écrit avec le soutien et les conseils de Marc Lacreuse et Jean-Luc Galmiche. On peut y lire plusieurs entretiens, avec des fondateurs de l’Education populaire (Gabriel Monnet, Christiane Faure, Henri Cordeaux, Jean-Pierre Brière, Claude Decaillot…), réalisés par Franck Lepage.

Aujourd’hui, plus qu’hier, cette revue est menacée de disparition. L’équipe de Cassandre/Horschamp, dans l’édito de son numéro 79 qui vient de paraître, s’adresse à ses lecteurs : « Si vous pensez que notre travail est utile, sachez-le : si nous continuons, ce sera avec et grâce à vous. »

Pour en savoir plus sur l’ensemble de ses engagements, retrouver les numéros publiés, proposer la mise en lignes d’actions artistiques, écrire sur son blog, s’abonner... Son site : www.horschamp.org

Images jointes à cet article :

machine à décerveler

  • Titre : Cassandre 79
  • Taille : 333 par 423
  • Poids : 46.9 ko
  • Format : JPEG